VOYAGE

Gifs Story : fin de l’Erasmus, retour à la cruelle réalité

Alors que le mois de d’août sonne comme un synonyme que vacances pour tout le monde, pour moi c’est plutôt l’inverse : l’arrivée de l’été signifie surtout la fin de mon semestre Erasmus à Lisbonne. Ca veut donc dire la fin de la belle vie, des mojitos à 2 euros, de l’accent Portugais et des palmiers ! Pas facile de redescendre sur terre et de se replonger dans les études ! Je vous raconte donc tout en gif et en humour ce passage obligé.

Bienvenue dans le monde réel !

>>> A lire aussi : La vérité sur l’Erasmus racontée en gifs <<<

Ma réaction quand j’ai appris que j’avais validé mon semestre avec un 16 de moyenne. Mais la joie a été de courte durée à cause…

… du moment où je me suis rendue compte qu’on était déjà en juin et que je devais

rentrer en Alsace.

Quand il a fallut fermer ma valise après 6 mois de shopping intensif.

>>> A lire aussi : Faire rentrer deux fois plus de vêtements dans sa valise <<<

Ma tête dans le vol retour vers la France.

Quand tu écoutes les conseils pleins d’ “optimisme” de tes amis qui sont déjà passés par là.

Ce que j’ai l’impression d’avoir fait ce semestre quand j’ouvre mon porte monnaie.

Ce que j’ai envie de dire aux pâtisseries portugaises (Pan de Deus et Pasteis de Nata je vous aime pour la vie).

Quand j’essaie de me réadapter aux températures alsaciennes et de positiver.

La réaction de mes proches quand je leur dis que pour la finale de l’Euro, je suis aussi un peu pour le Portugal (#syndromedeStockholm).

>>> A lire aussi : Le football et moi raconté en gifs <<<

Ma réaction à moi quand j’entends “Et alors, tu nous a pas ramené un petit Portugais dans tes bagages ?”. (Variante : “Il est où ton Tiago/Pedro ?”)

Moi quand j’apprends que le versement de ma bourse aura du retard.

N’empêche que même en laissant les plages et les cocktails là-bas, c’est quand même génial de retrouver sa famille.

Et si vous bossez pendant l’été ou que vous dormez dans une tente à Palavas en guise de vacances, voilà un vrai cadeau pour vous consoler. Je vous préviens, c’est du lourd et c’est par ici.

Beijinhos

LIRE AUSSI...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *