© 2016 Created and designed by Léa-Marie (My sweet cactus)
  • b-facebook
  • Instagram Black Round
  • Tumblr - Black Circle

Digital detox : une semaine pour ne plus être accro à son smartphone

22/04/2018

Est-ce que vous êtes atteint de Nomophobia ? Ce mot anglo-saxon  (qui est la contraction de No mobile-phone phobia) désigne une forte addiction au smartphone et la peur de s'en séparer. En tout cas, je le suis bel et bien. Le plus fidèle compagnon de l'homme, c'est le chien mais le miens, c'est mon portable ! Si comme moi, rien ne vous angoisse plus que l'alerte "batterie faible" et que vous faites tout avec, cet article est fait pour vous. Vous aurez une semaine pour entamer une petite detox digitale qui ne vous fera pas de mal avec un exercice par jour.

 

Bon courage !
 

Lundi : On prend conscience 

En moyenne, un adulte consulte 221 fois son téléphone par jour. Ca vous semble énorme ? Faites le test pour prendre conscience du nombre de fois où vous déverrouillez votre smartphone. Cela arrive bien plus souvent qu'on ne le croit, et il nous arrive même de le faire de façon totalement inconsciente (c'est là que ça devient un peu grave...). Installez l'application Moments le matin et poursuivez votre journée normalement. Avant de vous coucher, vérifiez sur l'application le nombre de fois où vous avez ouvert votre smartphone et le temps qu'on a passé dessus. Vous risquez d'être très surpris ! Le but est de réaliser à quel point votre téléphone est devenu trop présent dans votre quotidien.

 

Mardi : On fait le ménage

La principale cause de l'omniprésence de nos smartphones dans nos journées, ce sont les notifications. Lorsque le téléphone vibre ou que son écran s'allume, impossible de ne pas vérifier ce dont il s'agit. Finalement, on devient presque esclave de ces petites bêtes (moi la première...). Pour minimiser au maximum l'impact des notifs sur notre vie quotidienne, on prend les choses en mains : commencez par vous désabonner de toutes les newsletters qui ne vous intéressent pas (l'environnement vous dira d'ailleurs merci : 30 mails dans une messagerie, c'est l'équivalent d'une ampoule allumée pendant 24h en termes d'énergie consommée. Gloups !). Ensuite, supprimez toutes les applications qui ne vous sont pas utiles, vous gagnerez en plus de la place dans votre téléphone. Dernière chose : faites le tri dans les alertes de vos applications préférées (Facebook, Whatsapp, Instagram...) pour ne recevoir que l'essentiel.

 

>>> Lire aussi : Le site gratuit qui vous désabonne de toutes vos newsletters indésirables en un clic <<<

 

Mercredi : On commence et on finit la journée sans lui

Si  vous êtes comme moi (c'est-à-dire à un stade assez avancé de smartphonïte aiguë) votre téléphone est la première et la dernière chose que vous touchez dans la journée. Je me réveille avec et je m'endors avec. Dis comme ça, c'est un peu angoissant. Et pourtant c'est une réalité que je partage avec des millions de Français : un Français sur cinq consulte son téléphone dans les 5 minutes qui précède le sommeil. Tout d'abord sachez que regarder un écran pendant l'heure avant le coucher est dangereux pour la santé : la lumière bleue qui émane des écrans LED ou LCD est particulièrement nocive. Il s'agit d'un signal pour votre cerveau qui nous permet de comprendre quand commence le jour. Y être exposé avant de dormir affecte particulièrement notre horloge interne. L’OMS signale une augmentation du risque de développer un diabète, un cancer et des problèmes dépressifs et cardiaques. C'est donc une nécessite de s'endormir sans. Ne le touchez plus pendant l'heure qui précède le moment de se mettre au lit (lisez, par exemple !). Le lendemain, forcez-vous à faire quelque chose avant de le consulter (petit-déjeuner, se doucher...). Prouvez-vous que vous n'en avez pas besoin pour rythmer votre quotidien. 

 

Jeudi : On se concentre (vraiment !)

Ce n'est pas nouveau : nos téléphones nuisent à notre concentration. Qui n'a jamais commencé à lire un livre et fini sur son téléphone, sans même s'en rendre compte ? (souvent ça commence quand on cherche le sens d'un mot ou qu'on reçoit un message...). Que l'on soit salarié ou étudiant (surtout en période d'examens), il est primordial de pouvoir s'adonner à des tâches complexes sans interrompre toutes les 10 minutes. De même, lorsque l'on est chez soi et qu'on souhaite ranger/faire le ménage/cuisiner... on doit éviter de tomber dans la procrastination (j'ai déjà remarqué que lorsque je dois faire une tâche qui m'ennuie, je finis immanquablement à ne rien faire en traînant sur internet ou les réseaux sociaux). Pour se forcer à éloigner son attention de son téléphone, je vous conseille l'application Offtime qui vous permet de bloquer les applis les plus chronophages et ne garder que l'essentiel (les appels, l'appareil photo... par exemple). C'était une de mes grandes techniques l'an dernier pour mes révisions de partiels et ça ma énormément aidé ! 

 

Vendredi : On fait chambre à part

90% des jeunes de 18 à 29 ans dorment avec leur portable. Cette mauvaise manie outrepasse le stade de l’addiction : elle peut avoir un impact néfaste sur votre santé. Non seulement le sommeil est perturbé par le vibreur, l'écran qui s'allume etc. Mais en plus, les effets des ondes électromagnétiques dégagées par ces appareils sont extrêmement dangereuses. Certaines études ont démontré leur impact sur le sommeil, la fertilité, les dysfonctionnement cérébraux... et même sur le développement de tumeurs ! Moins vous y êtes exposé, mieux c'est pour vous. Ce soir, donc, laissez votre téléphone au salon ou dans la cuisine... et faites de beaux rêves !

 

Samedi : On le remplace

49% des Français sont sur leur téléphone dans les transports en communs. Nous sommes aussi beaucoup à traîner sur notre téléphone pendant la pause déjeuner. Au lieu d'être scotché à votre écran, trouvez autre chose à faire ! Lire un livre dans le bus par exemple, ou bavarder avec vos collègues. Si vous êtes avec d'autres personnes, vous allez réaliser à quel point vos entourage est sur-connecté et vous verrez combien c'est choquant et peu enviable. On pense aussi à réaliser d'autres activités déstressantes et épanouissantes : le tricot (oui oui, j'en fais dans le train !), les coloriages pour adultes, la rédaction d'une to do list,... C'est tellement plus gratifiant que d'être passif en scrollant maladivement un fil d'actualité ! Ca vous poussera d'ailleurs à vous trouver de nouveaux passe-temps et, pourquoi pas, vous découvrir une toute nouvelle passion.

 

Dimanche : On passe la journée sans lui

Aujourd'hui, c'est l'étape la plus compliquée pour les accros du smartphones que nous sommes... et c'est pourtant celle qui va vous offrir la meilleure expérience ! Aujourd'hui pas de journée à traîner en pyjama devant la télé ou Netflix au fond de son lit. On sort, on voit sa famille ou ses amis, on fait du sport... On fait en sorte de s'amuser et d'oublier complètement son téléphone. Vous n'allez pas subir cette absence, au contraire, vous allez faire tout ce qu'il vous empêche de vivre. En bref, on se déconnecte pour se reconnecter avec le quotidien. Promis, vous allez adorer. 

 

Si mon article vous a plu, partagez-le sur Pinterest ! 

Alors, vous allez oser relever le défi ? Dites moi à quel stade d'accro du portable vous êtes, ça m'intéresse ! Je vous souhaite bon courage : promis c'est pour votre bien !

 

Bisous déconnectés

Please reload

Please reload

READ MORE ARTICLES

BIENVENUE CHEZ MOI

  • Pinterest - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

Prom'nons nous dans le blog

Qui s'y frotte ne s'y pique pas, bien au contraire !

My Sweet Cactus c'est un concentré d'articles piquants et tout doux que je suis heureuse de partager avec vous. Un blog qui se donne pour mission de réaliser les rêves les plus fous ou, plus modestement, de rendre le quotidien un peu plus éclatant et pétillant.

A propos

MON INSTAGRAM

Mysweetcactus

EN CE MOMENT JE SUIS

en Alsace