© 2016 Created and designed by Léa-Marie (My sweet cactus)
  • b-facebook
  • Instagram Black Round
  • Tumblr - Black Circle

Vol de photo sur Facebook : je fais quoi ? (le jour où ça m'est arrivé)

11/03/2018

 Samedi je reçois une notification d'une amie "Léa-Marie, on dirait tes jolis yeux" sur une publication des Éclaireuses Beauté qui parle de mascara. Effectivement, c'est bien moi ! La page Facebook au million de followers du magazine s'est servie dans les photos de mon blog et ne me mentionne même pas. Et lorsque je leur fais remarquer, ils suppriment mon commentaire ! Là je vous avoue, je vois rouge. Je vais donc vous raconter comment faire pour réussir à faire supprimer une photo volée et signaler cet abus à Facebook. Dans mon cas c'est la totale puisqu'il s'agit de vol de contenu ET d'utilisation de mon image (reconnaissable puisqu'une amie a vu que c'était moi) sans mon consentement.

 

Surtout, ne baissez pas les bras, il y a toujours une solution !

Bon à savoir

Même si un dépôt de votre oeuvre à l'INPI peut faciliter les démarches, vous n'avez pas besoin d'effectuer une démarche particulière pour que votre oeuvre soit protégée. Elle l'est automatiquement à partir du moment où vous la crée (la simple idée n'est toutefois pas protégée, il faut qu'il y ait une réalisation concrète). La violation de droit d'auteur est sanctionnée de 300 000 euros d’amende et de 3 ans d’emprisonnement (CPI, art. L. 335-2 s.) et des peines complémentaires peuvent être prononcées.

 

Bref retour sur ce qui s'est passé 

 

Quand on travaille des millions d'heures sur son contenu, qu'on fait un maximum pour faire plaisir à sa communauté et proposer des articles de qualité... c'est la douche froide quand un gros magazine, qui a les moyens de faire ses propres photos, vous vole les vôtres purement et simplement. Voilà la publication des Eclaireuses Beauté :

 

 

Il s'agit de mes yeux et d'une photo que j'avais faite en 2016 (d'où la mauvaise qualité de la photo : ça faisait à peine un mois que j'avais ouvert le blog). Le pire, c'est que les Éclaireuses écrivent "Testé et approuvé" alors que :

- C'est moi qui ai testé le mascara

- Il n'y a aucun autre test dans leur article (une de leurs lectrices leur fait d'ailleurs remarquer)

- Ils ne parlent même pas du mascara que je porte dans leur article 

Une bonne grosse publicité mensongère, en somme, en se servant de mon travail de surcroît.

 Commentaires de leurs lectrices qui parlent de mes photos en faisant le lien avec l'article comme s'il s'agissait bien du test des Eclaireuses Beauté.

 

Je leur laisse donc un commentaire pour leur signaler le vol de contenu : moins d'une heure après, leur Community Manager le supprime. Je trouve ça honteux pour un magazine d'une telle envergure. Surtout que j'ai appris que je n'étais pas la seule : plusieurs amies blogueuses se sont déjà faites voler leurs photos par les Éclaireuses. Je n'avais vraiment pas envie que cette photo ressorte : elle est de mauvaise qualité (donc l'associer à l'image de mon blog pour faire les démarches me gène) mais surtout, elle a été détournée. Dans mon article j'explique que je n'aime pas l'effet "toile d'araignée" que ça donne lors du crash test sur mon blog (voir la publication d'origine ici). Certains commentaires  sur la page des Éclaireuses disent même que le résultat est moche. Alors qu'au final  lorsque je signale que c'est ma photo, j'ai l'air d'une blogueuse qui se maquille n'importe comment et qui donne de mauvais conseils.

 Lien de ma publication Facebook qui explique l'histoire et lien dans la description vers la publication des Eclaireuses Beauté si vous voulez aller la commenter.

 

Complètement déçue et énervée, je partage l'histoire sur les réseaux sociaux, en story instagram et sur Facebook. Je ne m'attendais pas à un tel engouement : plus de 60 commentaires signalant que c'était ma photo ont été postés sous le lien des Éclaireuses ! Ca m'a fait tellement chaud au coeur. J'en profite donc pour vous remercier sincèrement, si vous passez par là.

 

Minuscule échantillon de la soixantaine de commentaires que vous avez laissé... et j'en découvre de nouveaux toutes les heures ! MERCI !!! 

 

Au moment où j'écris, nous sommes le lendemain, dimanche. J'attends de voir lundi si leur Community Manager va tout supprimer ou si on aura le droit à des excuses en règle. En attendant, j'ai fait le nécessaire pour faire supprimer cette photo et je vous explique les étapes :

 

6 étapes pour faire retirer et signaler ses photos sur Facebook

 

1) Penser à réunir des preuves

Faites un maximum de captures d'écran, du contenu, de la publication mais aussi de votre message signalant le vol du contenu. Au cas où certaines choses seraient supprimées, vous aurez toujours une preuve.

 

2) Régler cela à l'amiable

Dans un premier temps, avant toute chose, je vous conseille de signaler dans un commentaire ou un message privé le vol de contenu. La personne intéressée ne sait peut-être pas qu'il s'agit du vôtre. A vous de voir si vous souhaitez la suppression ou si vous préférez que la marque vous mentionne. Si la réponse se fait attendre sur Facebook, vous pouvez aussi contacter l'entreprise elle-même (donc pas seulement le Community Manager). Si celle-ci accède à votre demande, vous n'aurez peut-être pas besoin d'engager des démarches supplémentaires.

 

3) Signaler la publication

Si cela n'a pas fonctionné, passez à l'étape suivante. Cliquez sur les trois petits points en haut de la publication > Donner votre avis sur cette publication. Dans le cas du vol de contenu, les choix ne sont pas très pertinents. Vous pouvez choisir "Contenu indésirable" (j'ai également mis "fausse information" puisqu'ils n'ont pas testé ce dont ils parlent et font croire qu'ils l'ont fait). Plus vous serez nombreux à signaler, plus cela aura d'impact, n'hésitez donc pas à partager votre mésaventure.

 

 

4) Remplir le formulaire de Facebook pour le vol de photo

Facebook permet de signaler une photo via le formulaire Signaler une infraction au respect de la vie privée. Vous devriez renseigner plusieurs champs dont l'URL de la photo en question. Vous pouvez le faire même s'il s'agit d'un tiers ou de votre enfant. Je n'ai pas eu de chance car dans mon cas il s'agit d'un lien avec photo, donc ça ne fonctionne pas. Il semblerait que Facebook réagit en moins de 48h, parfois même en quelques heures.

 

5) Remplir le formulaire Facebook pour la violation des droits d'auteur

Puisque je ne pouvais pas demander à Facebook de supprimer la photo, j'ai rempli un formulaire Signaler la violation de mes droits d'auteur, puisque j'avais pris la photo moi-même et que je m'en était servi sur mon blog. Le formulaire est un peu plus long et nécessite d'apporter la preuve du fait que la photo est la vôtre (je n'ai eu qu'à mettre l'URL de mon article de 2016 contenant la photo). 

 

6) Faire appel à un avocat

Lorsque le préjudice est avéré, vous pouvez faire appel à un avocat. Vous n'êtes pas obligés d'aller jusqu'au procès, en général une simple lettre avec en-tête d'un cabinet d'avocat peut permettre de régler cela à l'amiable. Surtout s'il s'agit d'une grande entreprise, comme ce qui m'est arrivé. D'autant que les frais engendrés par la procédure seront couvert pas l'entreprise en faute (de plus il existe des associations qui vous permettent de vous donner des conseils juridiques gratuits).

 

Comment surveiller le web pour savoir si on vole vos images ?

 

Il existe des outils gratuits comme TinEye qui permet de retrouver vos images à partir d'un simple URL. Cela ne fonctionne pas sur Facebook, mais c'est très utile au cas où quelqu'un se servirait de vos photo ailleurs sur Internet. Vous pouvez également le faire via Google image depuis un ordinateur en effectuant une recherche par image (en cliquant sur l'icone d'appareil photo à droite de la barre de recherche).. 

 

 Résultat de ma recherche sur Google Image après avoir cherché avec TinEye.

 

 

>>> Lire aussi : Mes pires partenariats blog avec les marques de 2017 <<<

 

Je vous souhaite vraiment que ça n'arrive pas. Mais surtout ne laissez pas tomber si ça vous arrive. Si vous réagissez, ça leur fera au moins un bad buzz. Plus on sera nombreux à réagir et à ne pas laisser passer le vol de contenu, mois les entreprises oseront le faire !

 

Bisous courageux

Please reload

Please reload

READ MORE ARTICLES

BIENVENUE CHEZ MOI

  • Pinterest - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

Prom'nons nous dans le blog

Qui s'y frotte ne s'y pique pas, bien au contraire !

My Sweet Cactus c'est un concentré d'articles piquants et tout doux que je suis heureuse de partager avec vous. Un blog qui se donne pour mission de réaliser les rêves les plus fous ou, plus modestement, de rendre le quotidien un peu plus éclatant et pétillant.

A propos

MON INSTAGRAM

Mysweetcactus

EN CE MOMENT JE SUIS

en Alsace