BEAUTE

Tatouage : j’ai testé le maquillage semi-permanent des lèvres

Il y a quelques mois, j’avais testé le microblading pour un tatouage des sourcils après beaucoup d’hésitation… et je suis plus que ravie ! Du coup, j’ai renouvelé l’expérience pour les lèvres chez mon esthéticienne qui a des doigts de fées. Vous avez été nombreuses à me réclamer un article pour vous partager mon expérience et le voilà.

Prix, douleur, cicatrisation… je vous explique tout.


– MON INSTITUT –

J’étais déjà allée à L’EsthetiK à Haguenau pour mon microblading (voir le résultat et mes réponses à vos questions sur le microblading). A la base, j’avais vraiment peur d’essayer mais je voulais absolument passer entre les mains de Julie, parce qu’en plus d’être géniale, elle a remporté les championnats de France de maquillage semi-permanent. Et comme le résultat était vraiment parfait (je suis ravie et ça fait bientôt un an !), c’était évidemment chez elle que je comptais faire le tatouage des lèvres. Je savais donc que je pouvais faire entièrement confiance à son professionnalisme et son talent. Et si vous avez la moindre question, elle est hyper réactive par message sur son instagram : @lesthetik67_pmu (vous pouvez d’ailleurs y voir pas mal de avant/après).

L’EsthetiK

57 Grand Rue, 67500 Haguenau

6 13 19 96 33

www.lesthetik.com

– Avant toute chose –

Choix de l’esthéticienne : dans mon article sur le microblading des sourcils je vous donnais mes trois grands conseils pour bien choisir votre esthéticienne. C’est primordial ! Sinon, vous risquez d’être déçu du résultat ou pire, de mettre votre santé en danger. J’ajouterai également que vous devez veiller à ce que le professionnel utilise de bons produits. Par exemple, les pigments de Julie sont naturels (et vegans pour celles qui y sont sensibles).

Prise de rendez-vous : si vous optez pour un professionnel qui fait un vrai travail de qualité, armez-vous de patience ! Souvent, vous allez devoir attendre plusieurs semaines pour un rendez-vous car la liste d’attente est longue (mais ne vous en fait pas, c’est bon signe ! Ca veut si que vous avez choisi quelqu’un qui est reconnu et de confiance). Prévoyez également un second rendez-vous un mois plus tard pour la retouche. Sans surprise, à L’EsthetiK, mieux vaut s’y prendre très en avance !

Tarif : tout dépend de l’endroit où vous allez. Pour un tatouage effectué dans les règles de l’art comptez entre 250€ et 350€.

Style du tatouage : On décide de ce qu’on souhaite faire : éclaircir la lèvres, la rendre plus foncée, plus rosée ou orangée, la rendre plus charnue… De mon côté, j’ai souhaité augmenter légèrement le volume de ma lèvres et lui donner une couleur légèrement plus foncée et homogène. Le contours de mes lèvres n’est pas très net (il est même plutôt flouté) alors je voulais vraiment avoir une bouche bien définie tout en ayant le résultat le plus naturel possible ! Julie m’a proposé une couleur bois de rose et m’a expliqué que dans un premier temps, elle allait faire quelque chose de léger que je pourrais choisir de foncer un peu plus lors de la retouche. Définissez clairement ce que vous souhaitez avant pour éviter les mauvaises surprises. De mon côté, je fais confiance les yeux fermés à Julie car je sais qu’elle réalise toujours un travail ultra naturel et qu’elle sait ce qui va le mieux à un visage.

Préparation des lèvres : il est recommandé d’effectuer un petit gommage des lèvres la veille puis de mettre généreusement du baume à lèvres pour une bouche bien hydratée. En allant au rendez-vous, inutile de porter du maquillage à cet endroit, c’est même mieux si vous gardez simplement votre baume.

– Pendant le rendez-vous –

Déroulement du rendez-vous : pour commencer vous allez pouvoir expliquer exactement ce que vous avez en tête en termes de résultat (forme, couleur, épaisseur des lèvres…). Julie a ensuite tracé le contours des lèvres avec un crayon pour faire un test et me demander si le résultat me plairait. J’ai tout de suite adoré ! Ensuite, c’est parti pour le tatouage. Ca dure un petit peu moins d’une heure : elle commence par faire les contours puis le remplissage. Une fois cette étape terminée, elle me montre le résultat et partage avec moi les conseils d’entretien du tatouage.

Douleur : Rassurez-vous tout de suite, vous allez y survivre laaaargement ! Je n’avais pas du tout eu mal pour le tatouage des sourcils. Le tatouage des lèvres se sent un peu plus car la peau est très fine à cet endroit et que les passage à répétition, surtout sur le contour, contribue à faire un peu mal à la zone. Mais franchement, j’avais lu tellement de choses horribles sur internet (et aussi des retours de copines qui n’ont pas eu de la chance avec leur esthéticienne) : je me suis sentie vraiment soulagée ! Certes c’est un peu désagréable mais vraiment rien d’insoutenable. Chance supplémentaire : elle a appris des techniques de tatouage moins invasives aux championnats du monde et c’est vraiment efficace pour atténuer la douleur. Donc vraiment, rassurez-vous, ce n’est pas ça qui vous empêchera de faire un tatouage des lèvres !

Résultat : J’avais vraiment hâte de voir le résultat et je n’ai pas été déçue ! C’est juste magnifique : on dirait que je porte un joli rouge à lèvres nude ! Mes lèvres sont sensiblement plus charnues tout en restant naturelles, le pigment correspond à celui de mes lèvres mais j’ai une bouche avec une couleur uniforme et un contour bien défini ! Bref, je suis sous le charme.

AVANT

APRES

– Après : l’entretien du tatouage des lèvres –

Routine à adopter : les premières 24 heures il faut éviter l’eau et la vapeur (pas de douche bouillante, donc !). Ensuite, pendant plusieurs jours il faudra mettre régulièrement le baume cicatrisant pour hydrater ses lèvres (on aura la sensation de les avoir gercées pendant 2-3 jours). Il ne faut pas non plus mettre du maquillage dessus pendant la cicatrisation mais après il n’y a pas de souci. Veillez simplement à ne pas exposer votre tatouage des lèvres aux rayons UV du soleil (comme un tatouage classique) pour ne pas l’abîmer : protégez-le systématiquement avec de la crème solaire.

Boutons de fièvre : je suis sujette aux boutons de fièvre et je savais qu’un tatouage des lèvres pouvait en provoquer. Je n’ai rien fait de particulier pour la première séance et ça n’a pas loupé, j’en ai eu quelques jours après. Du coup, pour la retouche, j’ai demandé à mon médecin de me prescrire un traitement de fond pour palier ce problème désagréable. Résultat : je n’en ai pas eu lors de la retouche ! En revanche, ne faites pas d’auto-médication et ne prenez rien sans l’avis d’un professionnel de santé. Je vous conseille de faire comme moi et de prendre rende-vous avec votre médecin quelques jours a.

La retouche : un mois plus tard, je suis retournée à L’EsthetiK. Julie a fait un petit état des lieux dans un premier temps pour voir s’il y avait quelque chose à reprendre. Elle m’a également demandé si la couleur et la forme me plaisaient : je lui ai demandé si on pouvait faire légèrement plus foncé, ce qu’elle a fait. Ensuite, la séance se déroule comme la première fois au niveau du tatouage et il faudra adopter les mêmes gestes d’entretien du tatouage.

La fréquence : il est conseillé de retoucher son tatouage une fois tous les ans ou tous les ans et demi.

Photo de mes lèvres juste après la retouche : on est parties sur une couleur un peu plus sombre (mais après cicatrisation elle est devenue plus claire et a pris la bonne couleur de mes lèvres).


J’espère que mon article aura pu vous éclairer, conseiller et rassurer sur le tatouage des lèvres ! N’hésitez pas si vous avez des questions supplémentaires, je serai ravie de les ajouter à mon article pour partager les réponses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *